[Tendance] Finance durable et entreprises responsables : les 5 métiers les plus demandés en 2019

En 2019, les compétences en RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et en finance durable ont le vent en poupe. Pour Birdeo, le cabinet de recrutement référence dans ces secteurs, cinq métiers sont particulièrement recherchés par les recruteurs.

Nouveaux diplômés et cadres en quête d’un job de sens, c’est votre heure. Les obligations législatives des entreprises en matière de responsabilité sociétale, notamment avec la loi Pacte à venir, augmentent rapidement. Aussi, les profils spécialisés dans la finance et la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) sont très recherchés.

Birdeo, le cabinet de référence en la matière, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients pour dresser un Top 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019. Profils seniors ou jeunes diplômés devraient trouver chaussures à leurs pieds. Ce sont les profils multicasquettes qui remporteront la mise ! Et ils ne sont pas toujours si faciles à trouver…

1. L’ANALYSTE ESG
Vous avez des compétences en finance et RSE, parlez couramment anglais et avez déjà quelques années d’expériences derrière vous ? Banco, vous êtes la perle rare que l’on s’arrache. Dans un établissement financier, vous serez en charge de l’intégration ESG. Il s’agit de prendre en compte, dans la gestion classique, des critères environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG) clés ou à encourager des travaux conjoints entre analystes financiers et extra-financiers.

Rémunération : de 50 à 80 K€/an.

2. RESPONSABLE DES ACHATS DURABLES
Il y a un an, nous le mentionnions déjà dans Novethic comme un métier d’avenir. Vous êtes un acheteur sensible aux problématiques de développement durable ou issu d’un cursus d’ingénieur ? Ce poste est pour vous. Au sein de l’entreprise que vous intégrerez, vous vous attacherez à prendre en compte le respect de l’environnement, l’engagement sociétal et les relations de longs termes avec les fournisseurs dans l’ensemble des achats réalisés.

Rémunération : de 50 à 80 K€/an.

3. CONSULTANT(E) CONSEIL RSE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE
Jeune diplômé d’école d’ingénieur ou de commerce, avec deux ou trois ans d’expérience, à l’aise avec la gestion de projets et la négociation commerciale, vous accompagnerez les directions d’entreprise dans la définition de la stratégie et des objectifs des managers. Vous serez également en charge de concevoir une gamme de produits ou de services durables, de leur production et de leur commercialisation, le tout dans une optique plus responsable. Vous devrez aussi piloter la négociation des contacts avec les clients stratégiques.

Rémunération : de 35 à 45 K€/an.

4. RESPONSABLE INNOVATION
L’économie circulaire, le biomimétisme, les technologies propres et autres pistes nouvelles n’ont pas de secrets pour vous ? Vous avez 10 à 15 ans d’expérience dans un département de recherche et développement et maîtrisez les arcanes budgétaires, vous êtes attendus pour orienter et piloter la politique R&D dont vous gérerez et contrôlerez l’ensemble des paramètres (coûts, investissements, effectifs, stratégie, priorités).

Rémunération : de 50 à 70 K€/an.

5. CHARGÉ(E) DE COMMUNICATION EN DÉVELOPPEMENT DURABLE
Jeune diplômé en commerce ou communication, vous avez de solides connaissances en matière de développement durable. Vous êtes attendus pour aider les entreprises à adapter leurs contenus et stratégies en fonction du développement durable. Votre mission : valoriser l’image globale de l’entreprise grâce à un positionnement en adéquation avec son environnement.

Rémunération : de 21 à 40 K €/an.

Et si vous n’avez pas trouvé votre bonheur dans ce Top 5, parmi les autres postes en vogue, on trouve : le consultant en transformation, le happiness officer (chargé du bonheur des collaborateurs), le responsable des relations investisseurs, le responsable marketing en développement durable ou l’intrapreneur social.

Source : Novethic

Vignette de l’article : Les métiers de la finance durable et de la RSE recrutent . @cemile bingol